Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Saint-Louis : vers la destruction des constructions obstruant les voies de passage des eaux pluviales

Jeudi 18 Juillet 2013

Saint-Louis : vers la destruction des constructions obstruant les voies de passage des eaux pluviales
Le gouverneur de la région de Saint-Louis, Ibrahima Sakho, a recommandé mercredi la destruction des constructions obstruant les voies de passage des eaux pluviales et qui gênent ainsi leur écoulement normal vers les stations de pompage.

"Il y a des constructions qui gênent l’écoulement des eaux de pluie et il faut les détruire après sommation’’, a dit M. Sakho, qui visitait certains sites inondables de la commune, en compagnie du commandant des sapeurs-pompiers, Yoro Ndiaye.

Le gouverneur de Saint-Louis a rappelé que les autorités ont mis en place un plan décennal de lutte contre les inondations. Une partie de ce plan actuellement dans sa phase d’urgence est dédiée à la ville de Saint-Louis.

"Il y a des projets à long terme développés par la mairie et l’Office national de l’assainissement du Sénégal (ONAS), mais aujourd’hui nous sommes dans l’urgence", a déclaré Ibrahima Sakho, qui est aussi le président du Comité régional de lutte contre les inondations.

Il a déploré le comportement de certains qui n’ont pas hésité à verser des gravats sur les abords de la digue ou à construire à quelques mètres de celle-ci, enfreignant ainsi la loi qui interdit toute construction en-deçà de 50 mètres.

"Cela peut détériorer l’infrastructure’’, a déclaré le gouverneur non sans relever le danger qu’un tel comportement fait courir aux automobilistes avec une voie rétrécie.

"Il faut arrêter les personnes à l’origine de ce manquement et les pousser à enlever ces gravats’’, a enjoint le gouverneur qui appelle les services compétents à faire leur travail.

Il a aussi déploré les occupations irrégulières qui engendrent une surcharge de travail. Ce qui fait que des moyens conséquents sont souvent nécessaires, lorsque vient le moment pour les autorités obligées d'assister les populations dans le besoin.

La mairie a été saisie pour enlever les ordures jonchant la digue en collaboration avec l’Ageroute et le service régional d’hygiène.

Le chef du service régional de l’ONAS, Mamadou Sow, a promis de prendre en main toutes les stations de pompage de la mairie durant l’hivernage, en attendant une éventuelle rétrocession de ces infrastructures ou une convention entre les deux entités.nbsp[


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.