Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Si le Qatar sauvait Saint Louis du Sénégal ?

Vendredi 5 Septembre 2014

Le Qatar s’intéresse à l’Afrique, les accords avec l’Algérie et le Maroc montrent sa volonté de rester durablement sur ce continent. Et si le Qatar sauvait Saint Louis du Sénégal des assauts de la mer ?


Fin novembre 2013 Francetv Info attirait l’attention sur Saint Louis du Sénégal une ville attaquée par la mer. La Venise de l’Afrique, deuxième ville du Sénégal subit les assauts de la mer et depuis une erreur de l’homme croyant détourner le pilonnage des vagues, la situation empire.

Ce matin 2 janvier 2014 c’est le journal Le Monde qui à son tour fait un article sur le sujet. Le journaliste montre les remparts dérisoires des habitants de la ville qui viennent de céder plus de 300 mètres à la mer.

C’est un challenge qui doit être relevé comme un combat sportif où il va falloir des moyens extraordinaires. Le Sénégal seul ne pourra pas faire face. J’ai pensé immédiatement à un pays qui lui a des moyens et qui aura à terme des problèmes écologiques du même ordre, le Qatar.


La bataille écologique du Qatar

Le Qatar s’intéresse à l’Afrique, les accords avec l’Algérie et le Maroc montrent sa volonté de rester durablement sur ce continent. L’émir Tamim pour l’image de son pays et pour demain devenir celui qui pèse en Afrique doit aussi marquer l’opinion publique. Ce n’est pas en construisant des mosquées par tout qu’il se grandira mais en prenant à bras le corps un challenge comme sauver Saint Louis du Sénégal de la mer

Le Sénégal, le Qatar et l’UNESCO ensemble pourraient sauver le centre historique de la ville de Saint-Louis, inscrit sur la liste du patrimoine mondial depuis décembre 2000. Si rien n’est entrepris rapidement avec d’importants moyens à terme St Louis du Sénégal risque inexorablement d’être détruit par la mer. La personne qui pourrait piloter ce projet au niveau politique pour le Qatar pourrait être la mère de l’émir Tamim, Scheikha Moza qui siège à l’UNESCO.



Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par Pharoah le 05/09/2014 11:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Au fait pourquoi sauver St Louis ? Guet NDar n'est qu'un bidonville , le centre historique n'est pas entretenu......développons St Louis sur la rive gauche du fleuve et laissons la nature et l'océan faire son oeuvre .....plus sérieusement il y a 30 ans quand la mer commençait à grignoter la langue de Barbarie qu'il fallait réfléchir aux solutions , pour canaliser la brêche il va falloir construire des jetées et des ilots artificiels face à la langue de Barbarie pour casser la houle du large et retenir le sable ,........combien de milliards ?

2.Posté par rahne le 05/09/2014 12:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A qui la faute ? au sous 'développement.Lérosion cotiére cest comme la fiévre EBOLA ,il fallait y penser bien avant cela.Eduquer ,enseigner,former et sensibiliser les populations dans la mesure où nous avons un pays incapable de parer aux aléas climatiques et aux épidémies par faute de ressources et de malgouvernance et qui malheureusement cultive la fuite de ses cerveaux.lL ya Saint-louis mais les iles du Sine et du Saloum (diofior,tialane,)et la pointe de Sangomar ,qui sont en plein ocean atlantique

3.Posté par Issa le 05/09/2014 16:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi sauver Saint-Louis? Parce qu'on l'aime! Que les dégoûtés et les râleurs aillent batifoler ailleurs? Les côtes françaises, par exemple, sont plus propres...

4.Posté par Madieyna Coundoul le 05/09/2014 16:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je préférerai que Saint-Louis s'en sorte sans le Qatar...ces gens-là aiment le fondamentalisme islamique et ne font rien pour rien (comme personne d'ailleurs).

5.Posté par salabigué le 05/09/2014 18:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pourquoi sauver saint-louis? Way waaji moo soxor way! une ville historique comme Ndar, classé patrimoine mondial, fleuron de l'histoire du Sénégal et même de l’Afrique nga naan pourquoi....
toi là je suis sûr que tu n'es pas saint-louisien et que tu ne rêves que de voir notre chère île être engloutie par les vagues de l'atlantique! wayé yeene neek la borom moo ciy fanaan!
DIEU VEILLE SUR NDAR ET ELLE VIVRA ÉTERNELLEMENT!

6.Posté par awa ndiaye le 06/09/2014 10:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bien sûr que s'il y a encore possibilité il faut sauver St.Louis. Quel genre d'homme faut il être pour souhaiter une disparition et de la Langue, de Guet Ndar et de l'ile. Il s'agit d'hommes, de milliers d'hommes. ne mélangeons pas à nouveau : Ébola n'a rien à voir avec saint louis ni avec l'éducation! l'érosion est un évènement naturel. Ce qui ne l'a pas été, est cette foutue brèche que notre cher ex président Wade est venu faire dans notre langue de barbarie! là est la faute!!
Bien sûr on ne sait pas ce que le Qatar attend en retour... le doute du fondamentalisme islamique plane sur leur proposition et c'est bien la dernière chose que nous souhaitons pour notre Chère Saint Louis. Aux dirigeant à être vigilents.. l'avenir de tout notre pays est en jeu. amin!
PS. rassurez vous les côtes françaises sont elles aussi dégueulasses! et pourtant "ils" sont pays civilisés!

7.Posté par Pharoah le 07/09/2014 22:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Awa Ndiaye quand tu verras une cote Française aussi dégueulasse que la plage de St Louis fais signe.....
Il fut un temps ou les pirogues étaient sur la plage coté Mer ......la mer a grignoté le sable et on a mis les pirogues sur le petit bras du fleuve ....la mer grignote toujours le sable et attaque les maisons et pendant tout ce temps rien n'a été fait , voila le résultat de l'imprévoyance des maires successifs et des différents gouvernements .....maintenant on espère qu'un pays riche va sauver St Louis !!!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.