Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Un cocktail molotov sous les pieds des habitants du quartier de Diaminar

Lundi 6 Octobre 2014

Diaminar est une extension du quartier de Léona/Eaux Claires. C’est un quartier non encore loti. Tous les maires qui sont passés ont promis aux populations monts et merveilles. Aucune promesse n’est tenue jusqu’à ce jour. L’une des dernières faites par le maire déchu, Bamba Dièye de son nom, était de remblayer la rue principale qui passe devant la mosquée bleue.

Une chose est passée presque inaperçue !

Un jour, une entreprise s’est présentée dans le quartier pour résoudre le problème d’évacuation des eaux usées. Ce projet concernait aussi Guet Ndar et Ndombo à Richard Toll, selon les dires de ses représentants et des membres du Conseil de quartier Léona/Eaux Claires/Diaminar. On avait installé des fosses et des regards et placé des tuyaux. Beaucoup de chefs de famille avaient cotisé la somme de 4.500 F. C’était pendant la première alternance politique de 2000.

Le projet a finalement capoté mais les installations sont restées. L’entrepreneur disait à qui voulait l’entendre que la mairie est contre le projet parce qu’elle ne le gère pas. L’entreprise reçoit directement le financement. C’est ce qui expliquait le conflit latent entre la mairie et l’entreprise.

Les agents de la mairie étaient intervenus à maintes reprises pour stopper les travaux, mais les installations se poursuivaient toujours. Il y a eu des maisons qui sont branchées au réseau, d’autres qui avaient pourtant cotisé non. Un jour, tout s’est arrêté.

Attention, DANGER !

Les tuyaux ont pété et de l’eau sale et nauséabonde se déverse dans une rue, à côté de la grande mosquée. Le problème risque de s’aggraver. Le Conseil de quartier est impuissant devant la situation, l’ONAS ne se sent pas concerné – il dégage en touche - la SDE fait la sourde oreille, or elle doit veiller à la sécurité de ses propres installations.

Les populations en ont marre de ce jeu de ping-pong des autorités concernées. Elles veulent que la mairie s’occupe de cette affaire pour y remédier au plus vite.

Signé : Un groupe de notables


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par Pharoah le 06/10/2014 16:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
incompétences , irresponsabilité , gabegies , promesses non tenues : bienvenue au Sénégal

2.Posté par salabigué le 09/10/2014 20:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est pas un cocktail molotov, plutôt une bombe merdonucléaire! Y en d'autres un peu partout dans la ville qui est devenue une immense poubelle à ciel ouvert. passez sur les quais Giraud après le nouveau pont "chinois" par exemple mais munissez vous d'un mouchoir sinon vous risquez de tomber dans les pommes à cause des odeurs pestilentielles qui envahissent l'air ambiant! Franchement on attendait mieux des nouvelles autorités municipales. On ne peut pas développer une ville dans la saleté, encore moins en faire une destination touristique. Revoyez votre copie!

3.Posté par Yenenga le 05/03/2015 11:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est vraiment dommage! Une ville historique. Une ville qui a été construite pour être une beauté! Laissée à l'abandon dans l'indifférence générale? Il faut que ça change, et vite.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.