Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

(Vidéo) Saint-Louis du Sénégal est menacée par la montée des eaux | FranceTV Info|

Mardi 26 Novembre 2013

Saint-Louis du Sénégal, deuxième ville du pays, ancienne capitale de l'Aéropostale qui a vu passé les plus grands dont Antoine de Saint-Exupéry, mais aussi capitale coloniale de l'ancienne Afrique occidentale française, est menacée par la montée des eaux. Saint-Louis aura les pieds dans l'eau si rien n'est fait dans une dizaine d'années. La ville, située à l'embouchure du fleuve Sénégal, a vu la mer avancer dans le continent de 300 mètres depuis 1930.

Les pêcheurs, environ 4 000 équipages de pêche artisanale qui constitue l'économie principale de la ville côtière, se rendent bien compte qu'il faudrait aller vivre plus loin dans le continent. Pour lutter contre la montée des eaux du fleuve Sénégal qui menaçait aussi la ville, les autorités avaient ouvert une brèche le long du lieu-dit la Langue de Barbarie. Il y a dix ans, cette brèche était de quatre mètres pour permettre au trop-plein du fleuve de se déverser dans l'océan Atlantique. C'est la mer qui s'est engouffrée dans le continent avec une brèche agrandie, qui est actuellement de cinq kilomètres.



Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par khassoum le 28/11/2013 12:09 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ceci appel la volonté de tt un chacun à lutter pr préserver notre environnement

2.Posté par rahne le 25/01/2014 18:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cette situation était prévisible.On ne sait pas encore,quelle mouche a piqué Abdoulaye Wade a faire faire cette bréche sans aucune étude des courants de mer .Et dire quen recevant une délégation saint-louisienne,il avait émis des reserves pour toucher à cette langue de barbarie qui va dabord disparaitre et faire disparaitre saint-louis,si des dispositions ne sont pas prises pour arréter le processus d'élargissement de la bréche.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.