Connectez-vous

L'Opposant du Jour

Par Abdoul Demba Tall

Mercredi 15 Juin 2011 - 20:58

SEKOU TOURE, le premier président guinéen, avait un traitement spécial pour ses opposants.
Il leur réservait l'une des épreuves les plus dures pour un être vivant: LA FAIM.
Il l'appelait LA DIETE NOIRE. Une horrible mort a petit feu dans l'abominable prison du camp Boiro.
Ainsi a rendu l'âme, le plus célèbre de ses opposants: le premier secrétaire général de l'OUA; l'honorable DIALLO THELLI.
D'autres dictateurs africains ont fait pire que les horreurs de Sékou. Un BOKASSA est accuse de manger ses opposants.
De HASSAN II au Maroc, à Mobutu du Zaïre, des dizaines de tyrans africains ont tellement cru en leur supériorité et leur impunité, qu'ils se sont tout permis.
L'opposant sénégalais d'aujourd’hui, n'est certes pas confronté aux mêmes périls, admettons le.
Senghor et Abdou Diouf sont passes par la.
Leurs pouvoirs n'étaient pas parfaits, mais ils s'inspiraient d'un humanisme que personne ne peut démentir.
Aucun sénégalais n'a été tué, sur ordre direct d'Abdou Diouf.
Un seul cas d'assassinat d'état a été soulève sous le régime de Senghor: celui de Blondin Diop. Jusqu'a ce jour, il n'est pas prouve que ce fut sur ordre direct de Senghor. L'histoire dira un jour la vérité.
De toutes façons; le meurtre n'était pas le fort des deux premiers présidents de ce pays.
Leurs opposants souffraient certes d'autres contraintes, c'est indéniable, mais ils ne couraient pas le risque constant de mourir des mains d'une police assoiffée de sang.
On perçoit d'ici, certains s'écrier que c'est toujours le cas au Sénégal.
Certes, chacun peut garder ses illusions. C'est son droit. La réalité, elle, est têtue. Elle nous renvoie l'image d'un Sénégal ou c'est la loi du plus fort qui règne en maitre. Si vous êtes fort et puissant; la justice, l'appareil d'état et la presse sont a vos pieds.
Tous nos rêves et espoirs engendres par l'alternance se sont brises.
Etre opposant sénégalais de nos jours, est loin d'être une sinécure.
Bonjour les insultes directes du président de la république en personne.
Aucun accès aux medias publics. Aucun contrat de marche public ne vous est accordé, dès l'instant qu'on vous soupçonne d'appartenir au clan de ces pestifères de l'opposition.
La marche de protestation est un luxe que vous pouvez arracher une fois par an, mais cela peut vous couter la vie.
Pour les calots bleus de la police et de la gendarmerie ; votre vie n'a pas plus de valeur, que le plomb dont sont faites les balles qu'ils tirent sur les foules trop menaçantes.
Les élections? Vous pouvez toujours rêver.
Ces maudits fouineurs d'américains et d'européens nous ont propose, des moyens de les rendre transparentes et honnêtes, mais nous avons refuse. Nous avons notre propre façon de faire.
Vous n'y verrez que du feu. Croyez nous.

La transparence dans la gestion? Avez vous perdu la tète?
Cet argent que vous appelez deniers publics? Mais c'est l'argent de celui qui a déjà la main dessus... N'avez vous pas lu LEUK-LE LIEVRE??...
Rappelez vous le partage de BOUKI-L'HYENE: le premier 1/3 est pour Bouki, le second pour Ndiour mon surnom, et le dernier 1/3, est déjà en ma possession.
Certes je vous aime trop; c'est pourquoi je ne vous lâcherai jamais.
Malgré mes 90 ans, je vais truquer les élections pour continuer à régner sur vos pauvres vies.
Êtes-vous contents? Ne me remerciez surtout pas ... Je le ferai avec plaisir, croyez le, surtout que, vous sénégalais, savez si bien vous occuper des vieillards comme moi: vous leur permettez tous leurs abus, tous leurs excès, toutes leurs divagations et caprices.
Les vieillards sont des ROIS ici, et je compte l'appliquer a la lettre mes chers enfants égares.
J'allais oublier...Je vais vous faire un cadeau tout de même : vous aurez autant de championnats de lutte, de shows, de matchs de football, de tels de divertissement que vous voudrez.
Ils vous prouveront a quel point, j'aime vous voir chanter et danser comme des cigales, car croyez moi, l'éducation ne sert a rien.
Regardez-moi. Avec tous les diplômes que j'ai, si l'éducation servait à quelque chose, vous croyez que l'économie de ce pays serait en si mauvais état??
Je sais... Vous ne m'avez pas cru lorsque je vous disais que mon fils Karim est plus intelligent que vous tous.
Maintenant voyez combien il s'est enrichi en milliards de dollars en si peu de temps.
N'est ce pas cela l'intelligence?
Même OBAMA a reconnu cette grande faculté, qu'il a héritée de moi, de s'enrichir en un tour de main, et de tout garder dans les banques suisses.
Devant une telle maestria, OBAMA ne pouvait que tomber d'admiration devant mon Karim. Il l'a même félicité.
Vous avez tous vu cela a la telle, bande d'ingrats....
Voici a quoi est confronte l'opposant sénégalais d'aujourd’hui:
Un système inégalable de brimades politiques, d'asservissement médiatique, de corruption endémique d'état et d'un président en plein délire schizophrénique qui prend ses désirs pour la réalité et tous ses compatriotes, sauf trois, pour des moins que rien.
Merci au village planétaire qui l'empêche de s'isoler avec ses `sujets', sinon il aurait fait, sans hésiter, de ce Sénégal, un authentique GOULAG TROPICAL.

< Admettre ses erreurs, est plus un signe de force que de faiblesse.>:HENRY VAN DYKE.
< It's impossible for a man to despair, when he remembers that his helper is omnipotent>: JEREMY TAYLOR.